top of page

Rédiger vos CGV... une nécessité !

Dernière mise à jour : 21 nov. 2023

Les Conditions Générales de Vente (CGV) sont un élément crucial pour tout entrepreneur qui souhaite vendre des biens ou des services. Elles constituent un contrat entre l'entreprise et ses clients et énoncent les termes et les conditions de la vente.


Cet article a été co-rédigé avec l'aide de l'IA (ChatGPT) dans le but de proposer des contenus complets et pertinents.


À QUOI ÇA SERT ?

A quoi servent les CGV

Les CGV servent à établir les règles et conditions qui régissent les relations commerciales entre un vendeur et un acheteur. Elles sont importantes car elles permettent de protéger les intérêts du vendeur, informer l'acheteur, éviter les litiges et respecter la loi.


QUELLES SONT LES ÉTAPES DE RÉDACTION ?

Etapes de rédaction des CGV

Voici quelques étapes pour vous aider à la rédaction de vos CGV :

  1. Identifier les éléments à inclure : les CGV doivent couvrir les termes et conditions de la vente, tels que les prix, les délais de livraison, les modalités de paiement, les garanties, les conditions de retour, etc. Il est important d'identifier tous les éléments pertinents pour votre entreprise.

  2. Écrire des termes clairs et précis : les termes des CGV doivent être clairs et compréhensibles pour les clients. Évitez les termes juridiques compliqués et privilégiez un langage simple.

  3. Respecter les lois et réglementations en vigueur : les CGV doivent être conformes aux lois et réglementations en vigueur, notamment en matière de protection des consommateurs.

  4. Faire relire les CGV par un professionnel : il est recommandé de faire relire les CGV par un professionnel, tel qu'un avocat ou un juriste, pour s'assurer qu'elles sont complètes et conformes à la loi.

  5. Mettre à jour régulièrement : les CGV doivent être mises à jour régulièrement pour tenir compte des changements dans votre entreprise ou dans la législation.

Il est également important de présenter les CGV de manière claire et accessible, par exemple en les affichant sur votre site web ou en les incluant dans les documents de commande. Les clients doivent être informés des CGV avant de passer commande.


ATTENTION AUX MENTIONS INTERDITES !

Mentions interdites sur des CGV

Certaines mentions sont interdites. Voici quelques exemples :

  • Des clauses abusives : les clauses abusives sont des dispositions qui déséquilibrent les droits et obligations des parties au contrat. Elles sont interdites par la loi et peuvent entraîner la nullité du contrat.

  • Des clauses limitant la responsabilité du vendeur en cas de faute lourde ou intentionnelle : le vendeur ne peut pas limiter sa responsabilité en cas de faute lourde ou intentionnelle.

  • Des clauses exonérant le vendeur de sa responsabilité en cas de dommages causés au client : le vendeur ne peut pas exonérer sa responsabilité en cas de dommages causés au client.

  • Des clauses interdisant les actions en justice : le vendeur ne peut pas interdire au client d'intenter une action en justice en cas de litige.

  • Des clauses modifiant les règles de prescription : les règles de prescription sont fixées par la loi et ne peuvent pas être modifiées par les CGV.

Il est important de noter que la liste des mentions interdites n'est pas exhaustive et peut varier en fonction des pays et des législations. Il est recommandé de se faire conseiller par un professionnel, tel qu'un avocat.


DES MENTIONS OBLIGATOIRES...

Mentions obligatoires sur des CGV

Voici quelques exemples de mentions obligatoires dans les CGV :

  • Le prix : le prix doit être précisé de manière claire et non-ambiguë, et inclure toutes les taxes applicables.

  • Les modalités de paiement : les modalités de paiement, telles que les modes de paiement acceptés, les délais de paiement, les frais de paiement, etc., doivent être précisées.

  • Les modalités de livraison : les modalités de livraison, telles que les délais de livraison, les frais de livraison, etc., doivent être précisées.

  • Les garanties : les garanties applicables, telles que les garanties légales ou les garanties commerciales, doivent être précisées.

  • Les conditions de retour : les conditions de retour, telles que les délais de retour, les frais de retour, etc., doivent être précisées.

  • Les modalités de résolution des litiges : les modalités de résolution des litiges, telles que les procédures de médiation ou d'arbitrage, doivent être précisées.


LES GÉNÉRATEURS DE CGV...

Générateurs de CGV

Il existe plusieurs générateurs de CGV en ligne que vous pouvez utiliser rapidement et facilement.

LegalPlace vous propose un générateur gratuit qui vous permet de personnaliser votre contrat en répondant à des questions simples. Vous pouvez également modifier les clauses proposées par défaut, ajouter des clauses spécifiques, et télécharger le contrat final au format PDF.


Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’écriture, le site shopify.com intègre de nombreux outils, parfois gratuit, pour vous aider à la construction de votre business en ligne.


Le site du ServicePublic vous apporte tous les éléments réglementaires nécessaires à la rédaction de vos documents légaux.


En outre, je vous conseille de regarder les CGV mises en ligne par des entreprises de votre secteur d'activité. Vous pouvez vous en inspirer pour rédiger vos propres conditions.

Un petit exemple avec notre structure, spécialisée dans la production audiovisuelle : videaprod.com/cgv

211 vues
bottom of page