top of page

Moiré, aliasing... Les différents défauts de l'image

Dernière mise à jour : 21 nov. 2023

Il existe de nombreux défauts pouvant survenir dans une image. Ceux-ci peuvent être liés à la qualité de l'enregistrement, les paramètres de compression, les artefacts de compression, les problèmes liés à la diffusion ou à l'affichage, etc. Cet article vous donne quelques exemples de défauts courants que l'on peut rencontrer dans une image vidéo.


Cet article a été co-rédigé avec l'aide de l'IA (ChatGPT) dans le but de proposer des contenus complets et pertinents.


MOIRÉ (EFFET ALIASING)

Le moiré ou l'effet aliasing

L'effet moiré se produit lorsqu'un motif fin ou une texture régulière dans la scène crée des motifs indésirables ou des lignes ondulées dans l'image vidéo. Cela est dû à une interaction complexe entre la résolution du capteur de la caméra et la résolution de la scène.


La cause de ce défaut est complexe. Il est souvent dû à l'échantillonnage spatial ou aux fréquences spatiales. Pour éviter ou minimiser l'effet moiré, voici quelques conseils :

  • Utiliser un filtre anti-aliasing : Ce filtre réduit la résolution de l'image légèrement pour prévenir les effets de moiré.

  • Contrôler la distance focale : En ajustant la distance focale de l'objectif, vous pouvez modifier la quantité de détails capturés. Parfois, en éloignant légèrement la caméra du sujet ou en utilisant une distance focale différente, vous pouvez réduire l'apparition de l'effet moiré.

  • Modifier l'angle de prise de vue : En modifiant l'angle de prise de vue, vous pouvez changer la façon dont les motifs fins ou les textures régulières interagissent avec la résolution du capteur. Expérimenter avec différents angles de prise de vue peut aider à minimiser l'effet moiré.

  • Utiliser des filtres optiques : Certains filtres optiques, tels que les filtres de diffusion ou les filtres à densité neutre, peuvent aider à réduire l'effet moiré. Ces filtres peuvent ajouter une légère diffusion à l'image ou modifier les fréquences spatiales pour prévenir l'apparition de motifs indésirables.

  • Post-traitement : Si l'effet moiré est apparu lors de l'enregistrement, il est possible de le réduire ou de l'éliminer en post-production.

ROLLING SHUTTER

Le rolling shutter

L'effet rolling shutter se produit lorsqu'un caméscope hybride utilise un obturateur roulant pour capturer l'image. Au lieu de capturer l'image entière simultanément, l'obturateur roulant enregistre l'image ligne par ligne, de sorte que chaque ligne est capturée à un moment légèrement différent. Cela peut entraîner des distorsions visibles lorsque la caméra ou les sujets sont en mouvement rapide.


Concrètement, cela peut se produire lorsque le temps d'exposition est différent. Comme l'obturateur roulant enregistre l'image ligne par ligne, chaque ligne est exposée à un moment légèrement différent. Cela signifie que si un objet se déplace rapidement pendant l'exposition, il peut apparaître déformé ou étiré dans l'image finale.

Ou encore, lors de mouvements verticaux ou horizontaux quand la caméra ou les sujets se déplacent rapidement dans une direction verticale ou horizontale. Par exemple, lorsqu'une caméra suit un sujet en mouvement latéral rapide, les objets verticaux tels que des poteaux ou des arbres peuvent sembler se pencher ou se déformer.


Voici quelques conseils pour éviter ou minimiser l'effet rolling shutter lors de l'enregistrement vidéo :

  • Utilisez une vitesse d'obturation plus rapide pour réduire la durée d'exposition de chaque ligne, ce qui peut aider à minimiser les distorsions causées par l'effet rolling shutter. Trouvez un équilibre entre la vitesse d'obturation et l'exposition adéquate.

  • Évitez les mouvements rapides de la caméra.

  • Évitez les mouvements brusques de la caméra lorsqu'un sujet rapide se déplace dans le cadre et anticipez les mouvements.

  • Certains objectifs peuvent accentuer cet effet plus que d'autres. Si possible, utilisez des objectifs avec des caractéristiques optiques spécifiques pour minimiser cet effet. Par exemple, les objectifs à focale fixe peuvent avoir moins d'effet rolling shutter que les zooms, car ils ont généralement moins de lentilles mobiles à l'intérieur.

  • Utilisez des caméras avec obturateur global. Certaines caméras professionnelles (RED EPIC, ARRI Alexa, Sony Venice, Blackmagic URSA, etc.) offrent cette possibilité afin de capturer l'image entière simultanément, éliminant ainsi complètement l'effet indésirable.

  • Si le défaut est présent dans votre enregistrement vidéo, vous pouvez essayer d'utiliser des logiciels de post-traitement pour le réduire ou l'éliminer partiellement.

LES FRANGES DE COULEUR

Les franges de couleur

Il existe de nombreux défauts optiques. Les franges de couleur se classent dans la famille des aberrations chromatique, il se caractérise par une distorsion des couleurs, qui vient ajouter un contour coloré superflu sur le bord des objets. Ces défauts se concentrent dans les zones de fort contraste.


Ce défaut reste omniprésent et finalement, assez peu gênant. De plus, les corrections sont généralement assez facile à appliquer en post-production


LES DISTORSIONS OPTIQUES

Les distorsions optiques

La distorsion optique est un phénomène qui se produit lorsque les lentilles d'un objectif ne parviennent pas à projeter une image fidèle et précise sur le capteur ou le film photographique. Elle se manifeste généralement par une déformation de la géométrie des objets dans une image.


On parle de distorsion en barillet lorsque les lignes droites sont courbées vers l'extérieur à partir du centre de l'image. On parle de distorsion en coussinet quand les lignes droites sont courbées vers l'intérieur.


Encore une fois, ces défauts peuvent être facilement corrigés grâce à nos logiciels de post-production.


LE FLARE

Le flare

Le flare est un phénomène qui se produit lorsqu'une source de lumière intense entre dans l'objectif de la caméra ou se réfléchit à l'intérieur de celui-ci, créant des reflets lumineux et des taches lumineuses sur l'image.


Cela peut donner un aspect voilé, des halos de lumière ou des traînées lumineuses. Le flare est souvent causé par une exposition directe au soleil, à des projecteurs ou à d'autres sources lumineuses fortes.


Bien que certains cinéastes l'utilisent délibérément pour créer des effets artistiques, dans la plupart des cas, le flare est considéré comme un défaut qui peut altérer la clarté et le contraste de l'image vidéo. Les lentilles de qualité et l'utilisation de pare-soleil peuvent aider à réduire l'apparition du flare.


LE VIGNETTAGE

Le vignettage

Le vignettage se réfère à un assombrissement ou à une baisse de luminosité qui se produit sur les bords de l'image. Ce défaut se caractérise par une diminution progressive de l'intensité lumineuse du centre de l'image vers les coins, créant ainsi une sorte d'effet de vignette.


Le vignettage peut être causé par plusieurs facteurs, tels que l'utilisation d'un objectif inadapté, une ouverture d'objectif trop grande, l'utilisation d'un adaptateur grand-angle ou des filtres mal ajustés. Bien qu'il puisse être utilisé intentionnellement pour créer une ambiance artistique ou pour attirer l'attention sur le sujet principal, le vignettage est généralement considéré comme un défaut indésirable en vidéo, car il peut dégrader la qualité de l'image et nuire à l'uniformité de l'exposition.


DÉFORMATION DE PERSPECTIVE OU DE PLAN (KEYSTONE)

Déformation de perspective, de plan ou Keystone

Ces défaut se produisent lorsque les lignes parallèles dans une scène semblent converger ou diverger de manière non naturelle. Cela se produit lorsque l'appareil photo n'est pas positionné de manière perpendiculaire au plan de l'objet photographié. Par exemple, lorsque vous photographiez un bâtiment en plongée ou en contre-plongée, les lignes verticales peuvent sembler converger ou s'évaser.

Cette déformation peut également se produire lors de la projection d'une image sur une surface plane, telle qu'un écran ou un mur, si le projecteur n'est pas correctement aligné.


La déformation de perspectives peut être corrigée en ajustant l'angle de prise de vue, en utilisant des objectifs à décentrement ou en appliquant des corrections logicielles lors de la post-production. La correction de cette déformation permet de restaurer des perspectives naturelles et de garantir une représentation plus fidèle de la scène photographiée ou projetée.


LA DIFFRACTION

La diffraction

Le défaut de diffraction est causé par la nature ondulatoire de la lumière et se manifeste par une légère dégradation de la qualité de l'image. Lorsque la lumière passe à travers l'ouverture de l'objectif de la caméra, elle subit des interférences et se diffracte, créant ainsi des motifs de diffraction indésirables. Ces motifs peuvent se présenter sous la forme de halos, de lignes floues ou de contours moins précis, affectant la netteté et les détails de l'image capturée.


Ce défaut est plus visible lorsque l'ouverture de l'objectif est réduite ou ouverte au maximum. Les vidéos prises avec une profondeur de champ étendue ou dans des conditions de faible luminosité peuvent être plus susceptibles d'en souffrir.


LE FLICKERING (BALAYAGE LUMINEUX)

Le flickering ou balayage lumineux

Le flickering en vidéo est un phénomène dans lequel l'image d'une vidéo clignote ou scintille rapidement. Cela se produit généralement lorsque la fréquence de rafraîchissement de l'écran (nombre d'images affichées par seconde) est différente de la fréquence de prise de vue de la vidéo.


Dans les pays utilisant le système d'alimentation électrique à 50 Hz, les caméras filment généralement à une fréquence de 25 images par seconde, tandis que les écrans ont généralement une fréquence de rafraîchissement de 50 Hz. Cela peut entraîner un phénomène de flickering car les deux fréquences ne sont pas synchronisées. De même, dans les pays utilisant un système d'alimentation électrique à 60 Hz, les caméras filment à 30 images par seconde, tandis que les écrans ont une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz.


Lorsque le flickering se produit, l'image de la vidéo peut sembler instable, avec des variations de luminosité ou des zones sombres qui clignotent rapidement. Cela peut être gênant pour les spectateurs et altérer la qualité de visionnage de la vidéo.


Pour éviter le flickering, il est souvent recommandé d'ajuster les paramètres de la caméra pour correspondre à la fréquence de rafraîchissement de l'écran ou d'utiliser un anti-flickering en post-production pour corriger le problème.

61 vues

Comments


bottom of page